Le Mastering


Ultime étape dans la production d'un contenu audio, le mastering consiste à apprêter un mixage ou un enregistrement pour qu'il tire le meilleur parti du support ou du média auquel il se destine. Une phase d'autant plus cruciale car si un bon mastering ne rattrapera pas un mauvais mixage, un mauvais mastering peut assurément ruiner la qualité d'un projet dans son ensemble.

Qu’est-ce que le mastering ?

Il faut d’abord savoir que la dénomination « mastering » est un abus de langage, il faudrait plutôt parler de pré-mastering. Cependant, cet abus étant tellement courant, on continue d’utiliser le terme « mastering ». Et donc de quoi s’agit-il exactement ? Pour faire simple, disons que c’est l’étape finale avant la diffusion et/ou la commercialisation d’un album. Le but de la manœuvre est de donner une cohésion à l’ensemble de l’album, tant au niveau de la « couleur sonore » qu’au niveau du volume perçu, en passant par l’agencement des titres, les fondus, le temps de pause entre chaque morceau, etc.

Le travail de l’ingénieur de mastering ne se limite pas qu’à cela, mais l’idée principale à retenir ici est la notion de cohésion en guise de couche de vernis finale pour donner une belle patine à vos œuvres.

Philosophie du mastering


Derrière cet intitulé un peu pompeux se cache une idée toute simple qui devrait à coup sûr vous éviter pas mal d’ennuis : oubliez les idées reçues, il ne s’agit pas de sonner plus fort que le voisin ! Ce que l’on nomme la « loudness war » est un véritable fléau qui n’a pas lieu d’être. Lorsque quelqu’un écoute une musique, s’il veut l’entendre plus fort, il tournera tout simplement le volume de son ampli. De même, si vous avez peur de sonner « petit » lors d’un éventuel passage radio, sachez que la plupart des radios utilisent déjà du matériel type limiteur pour gonfler le volume sonore, vous n’avez donc pas besoin d’en faire trop à la base. D’autant qu’à chaque gain de décibel, c’est un coup de rabot qui est donné à la dynamique de votre titre et au final, c’est l’aspect vivant et même la « puissance » de votre musique qui est perdante.

Moralité, s’en prendre plein les oreilles n’est pas et ne sera jamais synonyme de puissance.

Bref, l’étape du mastering est faite pour améliorer la qualité et le confort d’écoute de votre musique sans jamais rien enlever à son intention originelle, pas pour rendre l’auditeur un peu plus sourd.


Posts récents

Voir tout
 

Adresse

Studio Recordoval
16120 Chateauneuf sur Charente

Contact

06 16 55 72 86

Suivre

  • Facebook
  • SoundCloud
  • YouTube
  • LinkedIn
  • Vimeo

©2020 Recordoval